Le mercredi dernier, un duel a opposé la Française Caroline Gracia à la japonaise Naomi Osaka pour le compte du deuxième tour de l’Open d’Australie. La course prend fin pour la joueuse française du tennis.

Naomi Osaka décidée

Le numéro 3 mondial de tennis est resté implacable et déterminé tout le long du match. Elle a montré sa suprématie durant la rencontre en mettant à terre son adversaire dès les premiers instants. D’ailleurs, elle finit le match sans enregistrer de ballon qui pouvait inquiéter sa sérénité.
La Japonaise s’est fait remarquer par le degré de son agressivité qui a dérouté voire secoué son adversaire de jeu en lui permettant de dicter sa loi dans la totalité du match. Lauréat du même tournoi en 2019, la joueuse japonaise passe pour la prochaine et devra affronter le numéro 1 de la série n⁰ 27, la Tunisienne Ons Jabeur. C’est bien pour la première que les joueuses vont se retrouver l’une face à l’autre sur un terrain de tennis.

Garcia : la faillite de performance

Face à Osaka, Caroline Garcia ne s’est pas montrée à la hauteur de sa réputation. Pourtant à Melbourne, la joueuse française avait effectué une bonne performance face à l’Australienne Arina Rodionova.
En effet, son adversaire était restée décidée à remporter la victoire, vu son rang dans le classement mondial. Le numéro 43 à la WTA ne pouvait s’attendre à réaliser si facilement une telle performance de cette envergure.
La donne prend un autre tournant avec la Japonaise en face. La Lyonnaise s’est vue soulée par une chaîne de coups et n’a fait qu’encaisser les dégâts laissés par son adversaire. En revanche, Garcia ne peut s’en vouloir, car elle n’a pas effectué un mauvais match, mais il faut préciser que l’enjeu était de taille.
Il revient à la française de prendre des dispositions pour le tournoi à venir.